Top
Respect de la nature

Swissness

Respect de la nature

Ce n'est pas sans raison que l'écologie présente un intérêt tout à fait particulier pour la Suisse et pour de nombreux Suisses: c'est que la beauté incomparable de la nature fait de la région alpine un des plus précieux joyaux d'Europe centrale. Une magie à préserver à tous prix. Pour en savoir plus à ce sujet:

Un spectacle naturel

S'étalant sur une petite superficie – 220 km du nord au sud et 348 km d'ouest en est – la Suisse offre une grande diversité de paysages. Les Alpes et les Pré-Alpes y occupent 60 pour cent de la surface. Les Hautes-Alpes s'enorgueillissent quant à elles de quasi 1800 glaciers. Les nombreux fleuves et les quelque 1500 lacs font également de la Suisse le «réservoir d'eau» de l'Europe. Les grands fleuves européens (Rhin, Rhône, Ticino/Po, Inn/Danube) prennent leur source en Suisse. La région alpine typique de Suisse n'est pas la seule à offrir des paysages époustouflants, le Jura et le Mittelland, du lac Léman jusqu'au lac de Constance, dévoilent des oasis naturelles pour tous les sens.

Protection de la nature et des arts

En Suisse, la protection de l'environnement jouit d'une longue tradition: le Parc national suisse, le premier parc national des Alpes, a été créé voici 100 ans. Fin des années 50, le boom économique donnait lieu aux premiers problèmes écologiques, comme la pollution de l'air et de l'eau. Le pays allait réagir avec force lois strictes, tout en favorisant les études novatrices sur les techniques et les procédés écologiques. Bien avant d'autres pays, la Suisse avait développé un know-how particulier an matière d'écotechnologies et les avait exportées à l'étranger.

Les changements climatiques sont devenus un sujet particulièrement sensible en région alpine: au cours des 100 dernières années, la température moyenne a augmenté de 1 à 1,5 °C, alors qu'elle a enregistré une hausse d'environ 0,6° C ailleurs dans le monde. D'où une perte de la biodiversité: la hausse des températures a provoqué une augmentation de la limite des arbres. Des espèces animales adaptées à certaines altitudes risquent de perdre leur habitat usuel. Ce qui explique que de nombreuses associations et initiatives suisses se consacrent à la protection des espèces. Le pays surveille la biodiversité conformément aux prescriptions de la «Convention des Nations Unies sur la diversité biologique».