La Garde suisse

Sécurité et confiance

La Garde suisse

La formation militaire de la Garde suisse est la plus prestigieuse au monde. Elle a été créée en 1506 par le Pape Jules II, pour lui fournir protection pendant les guerres d'Italie. Les mercenaires les plus fidèles et les plus vaillants étaient issus de ce pays pauvre qu'était alors la Suisse – trouver un gagne-pain était alors difficile. Les gardes sont restés, sans faillir et de manière totalement désintéressée, au service du Pape pendant plus de 500 ans. Le célèbre «Sacco di Roma», la mise à sac de Rome le 6 mai 1527 par des mercenaires allemands, espagnols et italiens, a été la mise à l'épreuve la plus rude de leur histoire. 147 gardes perdirent la vie contre des assaillants nettement supérieurs en nombre et les 42 hommes restants conduisirent le Pape en sécurité à Engelsburg. La Garde rapprochée fédérale s'est toujours distinguée par sa loyauté, sa fiabilité et son allure militaire résolument impeccable.  Au côté de la police et du service d'ordre, elle remplit désormais des devoirs de représentation et défend les valeurs suisses typiques, comme la confiance et la sécurité, dans le monde.